LivretA - 468x60

Le Livret A continue sa progression malgré une baisse de sa rémunération

Ayant réussi à tirer son épingle du jeu, malgré la crise économique que traverse l’Europe, le Livret A semble en passe de continuer sur sa lancée en 2013, la baisse de son taux de rémunération, au mois de février, n’ayant pas en rien nuit à sa progression, comme viennent tout juste de le montrer les résultats du mois de mars, publiés par la Caisse des Dépôts et Consignations.

Une collecte de 1,83 milliards d’euros en mars pour le Livret A

Malgré un rendement fixé au 1er février à 1,75 %, le Livret A est ainsi resté, au mois de mars, le placement favori des épargnants, qui lui ont ainsi confié quelques 1,83 milliards d’euros supplémentaires, soit 43 % de plus que durant le troisième mois de l’année 2012, portant ainsi son encours total à 261,6 milliards d’euros, le début d’année restant marqué par un mois de janvier exceptionnel, avec un résultat positif de 8,21 milliards d’euros, confirmant alors le statut de placement favori des Français attribué au Livret A.

Une baisse de rémunération sans influence sur les résultats du Livret A

Marquée aujourd’hui par une inflation particulièrement basse, calculée à 0,9 % sur un an au mois de mars, l’évolution de la rémunération du Livret A reste pourtant particulièrement défavorable, soulignant la confiance des épargnants pour cette solution d’épargne qui a, en cette période de crise économique, su garder leur faveur, la tendance semblant toutefois rester défavorable à la solution d’épargne, qui devrait, selon toute vraisemblance, connaître une nouvelle diminution de son taux de rémunération dès le mois d’août.