Le livret A ING Direct

Ouvrir un Livret A est une démarche que la quasi totalité des Français est amené à faire au cours de sa vie, afin d’investir, sans risque, les économies qu’ils peuvent accumuler, permettant ainsi à celles‑ci de produire des intérêts non négligeables. La banque en ligne ING Direct, consciente de l’importance que prend ce placement dans le quotidien, a ainsi mis en œuvre une plate-forme extrêmement pratique tant pour l’ouverture de celui-ci que pour sa gestion.

Ainsi, la première étape consiste à remplir un formulaire en ligne avant de l’imprimer, de le signer et de le retourner accompagné des pièces justificatives demandées et d’un premier versement minimum de 10 €. Une fois le dossier traité, dans les quelques jours qui suivent, le souscripteur reçoit alors les identifiant dont il a besoin pour se connecter à son compte et ainsi pouvoir assurer, dès qu’il le souhaite, la gestion de son Livret A et y réaliser toutes les transactions nécessaires à sa bonne tenue.

Les dépôts sur ce placement peuvent, grâce à ING Direct, être réalisés de trois manières différentes, soit par chèque, avec un minimum de 10 €, soit par virement, ou encore par prélèvement automatique, offrant ainsi l’opportunité « d’épargner régulièrement sans y penser », comme le souligne l’enseigne. Totalement libres, les retraits peuvent également y être faits, de manière gratuite, quel que soit le jour de la semaine, ou encore l’heure, directement en ligne, mais aussi par téléphone, par l’intermédiaire d’un serveur vocal interactif, ou par le biais du site mobile.

N’étant soumis à aucune fiscalité, les intérêts produits par les montants déposés apporte le maximum de profit au titulaire du Livret A, qui voit alors son placement générer des biens sans qu’aucune imposition ne lui soit prélevée, tant pour ce qui concerne l’impôt sur le revenu que les cotisations sociales, garantissant ainsi un maximum de rendement. Cette rémunération peut même être améliorée par le souscripteur lui-même, dès lors que celui-ci veille à effectuer les dépôts avant le 15, ou le dernier jour de chaque mois, et les retraits après le 16, ou le premier jour de chaque mois, garantissant ainsi de profiter au maximum du principe de la quinzaine ainsi mis en place pour le calcul des performances.

Si un épargnant possède déjà un Livret A souscrit auprès d’un autre établissement, celui-ci ne peut, bien entendu, pas en ouvrir un nouveau auprès d’ING Direct, dans la mesure où ce placement reste limité à un exemplaire par personne ; l’enseigne propose cependant, à ses usagers, de s’occuper de l’intégralité des démarches pour transférer ce compte dans leur établissement, le simple fait de cocher la case prévue à cet effet sur le formulaire d’ouverture permettant de voir cette opération réalisée, sans la moindre contrainte.

Souscrit au côté du produit vedette de l’enseigne, représenté par le Livret Epargne Orange, le Livret A garantit, malgré un plafond relativement bas, fixé à 15 300 €, de bénéficier d’une épargne extrêmement performante, le calcul du taux de rémunération de celui-ci tenant désormais compte du contexte économique, la formule à laquelle il répond désormais, depuis le 1er février 2008, considérant notamment le taux d’inflation ainsi que deux taux de référence sur le marché européen, l’Eonia et l’Euribor.