LivretA - 468x60

Les Français épargnent de plus en plus

La Banque de France confirme la hausse du taux d’épargne des Français au cours du premier semestre 2014. Cette tendance profite à l’assurance-vie mais aucunement au Livret A.

Bientôt 16% d’épargne en France

Dans son bilan de l’épargne des ménages [pdf] des 1er et 2nd trimestres 2014, la Banque de France atteste de la progression du taux d’épargne avec 15,9% du revenu disponible brut des ménages français. Ce chiffre est en hausse depuis le dernier trimestre 2013 et dépasse le taux de 15,3%, atteint en 2012. Alors que dans les autres grands pays de la zone euro, le taux d’épargne se stabilise (Allemagne et Italie), baisse (Espagne) ou reste en dessous des 6% (Royaume-Uni), l’épargne des Français se porte bien. Mais où placent-ils leur argent ?

Dans le Livret A ?

La réponse est non. En effet, en juillet la Caisse des dépôts a enregistré des retraits sur le Livret A supérieurs aux dépôts de 1,08 milliard d’euros. Bien que la collecte nette reste positive sur les sept premiers mois de l’année 2014 (1,2 milliard d’euros), celle-ci était de 15,5 milliards d’euros en 2013. De plus, depuis le premier août le taux de rémunération du Livret A a été abaissé à 1%, facteur supplémentaire de décollecte.

Dans l’assurance-vie

L’assurance-vie profite pleinement de la hausse du taux d’épargne des Français. Aussi, La Banque de France constate un transfert de l’épargne financière vers l’assurance-vie. Avec 1 559 milliards d’euros d’encours, l’assurance vie est devenue le placement favori des Français.