LivretA - 468x60

Livret A : nouvelle décollecte de 440 millions d’euros

livret A

La collecte sur le Livret A poursuit sa chute. La Caisse des dépôts enregistre en mai 2015 une nouvelle décollecte à hauteur de 440 millions d’euros. Continuellement négative depuis mai 2014, la collecte sur le Livret A confirme le changement de tendance de la part des épargnants qui étaient plus nombreux en 2012, une époque où le taux d’intérêt était parlant.

Livret A et LDD, une épargne sécurisée, défiscalisée mais bridée

Exempt d’impôt et de prélèvements sociaux, Livret A et LDD servent une rémunération de 1%, du moins jusqu’au 1er août 2015, date de la prochaine révision de l’intérêt. Calé sur le niveau de l’inflation (0,3% en mai), ce taux devrait descendre sous la barre du 1%. Certains estiment que sa correction nécessaire le portera au moins à 0,75%.

Dans ces conditions, ces produits de l’épargne réglementée ne sont plus en mesure de concurrencer des contrats d’assurance-vie dont les fonds en euros à capital garanti ont pu rapporter en 2014 jusqu’à 4% avant ponctions fiscales et sociales.

Tandis que l’assurance-vie revendique en mai une collecte cumulée depuis le début de l’année de 10,7 milliards d’euros, le Livret A enregistre de son côté une perte cumulée de 2,32 milliards d’euros et le Livret de développement durable (LDD) 300 millions d’euros.

Une collecte négative depuis mai 2014

Pour le mois de mai 2015, la Caisse des dépôts annonce une nouvelle décollecte de 440 millions d’euros sur le Livret A, et de 190 millions d’euros sur le LDD. Cette fuite de l’épargne est déjà moins sévère comparée aux décollectes de 970 millions d’euros sur le Livret A en février 2015 et de 250 millions d’euros sur le LDD en mars 2015.

Toutefois la tendance semble durablement installée. La collecte cumulée des Livret A et LDD est dans le rouge depuis le mois de mai 2014, l’année se terminant par une collecte négative de – 6,14 milliards d’euros, très loin des chiffres de 2012 où pour cette seule année plus de 49 milliards d’euros avaient été collectés (28 milliards sur le Livret A et 21 milliards sur le LDD).

Cette désaffection finit par toucher l’encours total sur ces produits tombé ce mois de mai à 362,5 milliards d’euros contre un peu plus de 371 milliards d’euros en avril 2014. L’encours du Livret A dérape sèchement à 260,7 milliards d’euros en mai, quant il pouvait encore pavoiser à plus de 268 milliards d’euros en avril 2014, et l’encours du LDD reste stable, à un peu moins de 102 milliards d’euros. Ces niveaux sont encore assez satisfaisants pour ne pas menacer la politique en matière de logements sociaux à laquelle sont vouées les sommes du Livret A centralisées à la CDC.