LivretA - 468x60

L’USH déçue de l’application progressive du doublement du plafond du Livret A

Représentant l’une des plus importantes promesses de campagne de François Hollande, le doublement du plafond du Livret A devrait, dans un avenir proche, voir son application débuter, le gouvernement ayant toutefois décidé, à la grande déception de l’Union Sociale pour l’Habitat, de procéder de manière progressive, contrairement à la proposition formulée dans le programme du nouveau Président de la République.

Une décision sous la pression des banques ?

Ayant suscité un nombre important de critiques de la part des professionnels du secteur bancaire, la proposition de François Hollande consistant à doubler le plafond du Livret A devrait ainsi être adoptée, non plus de manière immédiate, mais progressivement, le délai ainsi instauré devant permettre, aux établissements, de se préparer à ce changement, l’USH voyant dans ce revirement, de la part du gouvernement, une réponse aux pressions exercées par le secteur bancaire, rappelant au nouveau Président de la République son engagement de créer, chaque année, 150 000 nouveaux logements sociaux.

Un impact positif pour l’économie

Présentée comme pouvant porter atteinte aux capacités de financement des entreprises, des ménages et de la dette publique, la réforme du Livret A reste, pour l’USH, une formidable occasion, cette dernière ne manquant, en effet, pas de souligner l’importance que pourrait revêtir un tel dispositif, permettant la création de nouveaux emplois non délocalisables, grâce à la mise en place de programmes d’aménagement urbain plus audacieux, l’impact d’une telle mesure sur l’économie restant selon cette dernière particulièrement surestimée, les transferts vers le placement défiscalisé n’étant estimé qu’à 30 milliards d’euros, à comparer aux 3 500 milliards d’euros d’épargne gérés par les établissements bancaires.