LivretA - 468x60

Nouveau record d’inflation pour le mois d’avril

Particulièrement suivie, non seulement en tant qu’indicateur de la santé économique du pays, l’évolution de l’Indice des Prix à la Consommation influence aussi le calcul du taux d’inflation, donnée essentielle dans la détermination d’un certain nombre de dispositifs, comme, par exemple, la réévaluation du Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance, plus connu sous ses initiales SMIC, ou encore celle du taux de rémunération du Livret A.

Après une hausse de 0,80 %, enregistrée au mois de mars de cette année, l’Indice des Prix à la Consommation vient, une nouvelle fois, de progresser de 0,30 %, au mois d’avril, portant ainsi l’inflation au-dessus du seuil des 2 %, selon les chiffres publiés par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques, l’organisme expliquant cette nouvelle augmentation par une certaine hausse du coût des produits manufacturés, due en partie à la fin des soldes d’hiver, à laquelle est venue s’ajouter une nouvelle flambée des prix des produits pétroliers, portant l’augmentation liée à ce poste de dépenses à 17,90 %, sur les 12 mois écoulés.

Avec une inflation s’établissant ainsi au-dessus de la barre des 2 %, un certain nombre de mécanismes automatiques devraient se trouver déclenchés, comme la revalorisation du SMIC, qui pourrait ainsi connaître, conformément aux dispositions du Code du Travail, une progression équivalente, ou encore le réajustement de la rémunération de l’ensemble des livrets réglementés, dont la prochaine étude aura lieu au mois d’août, offrant ainsi la possibilité aux Français de bénéficier d’entrées d’argent plus importantes pour faire face à ce mouvement.