LivretA - 468x60

Pour François Baroin, le doublement du plafond du Livret A serait une mesure « déstabilisante pour l’économie »

Constituant aujourd’hui un véritable enjeu pour les pouvoirs publics, le manque de logements sociaux vient de faire son entrée dans la campagne présidentielle, François Hollande ayant, en effet, lors d’un meeting organisé au Bourget, formulé un certain nombre de propositions visant à apporter des réponses concrètes à ce véritable problème, envisageant notamment le doublement du plafond d’investissement appliqué au Livret A.

N’ayant pas manqué de susciter quelques réactions, les mesures envisagées par le candidat du Parti Socialiste à l’élection présidentielle ont ainsi fait l’objet de fortes critiques de la part de François Baroin, l’actuel Ministre de l’Économie et des Finances, pour qui, une telle décision pourrait se révéler être particulièrement « déstabilisante pour l’économie », détournant l’épargne des Français d’autres solutions tout aussi indispensables à la bonne marche de l’économie.

Ayant permis de rassembler, au cours de l’année 2011, quelques 17,38 milliards d’euros, le Livret A constitue une source de financement particulièrement importante pour la réalisation d’un certain nombre de missions d’intérêt général, telles que le logement social, l’autonomie des universités, ou encore la construction d’infrastructures, toutefois comme l’a souligné François Baroin dans sa réponse au candidat socialiste, d’autres solutions d’épargne restent elles aussi très importantes.

Craignant, en effet, de voir l’intérêt du grand public diminuer pour les placements tels que le Livret de Développement Durable, ou encore l’assurance vie, le Ministre de l’Économie et des Finances a ainsi mis en garde le candidat du Parti Socialiste contre les effets indésirables d’une telle mesure, dont les conséquences pourraient s’avérer être néfastes pour le financement des entreprises et de la dette de l’État.