LivretA - 468x60

Promesse aménagée sur le plafond du Livret A

Pierre Moscovici, l’actuel ministre de l’Economie, a répété sur France 2 que le  doublement du plafond du Livret A était « … une promesse du président de la République qui sera tenue ». Seulement, la mesure sera mise en place dans le temps, en fonction des besoins de financement du logement social.

Le doublement du plafond du Livret A subordonné aux besoins du logement social

François Hollande en campagne électorale avait annoncé qu’il doublerait le plafond du Livret A pour stimuler la construction de logements sociaux. En clair, le livret défiscalisé que l’on espère bientôt porté à un taux de 2,50% net, pourrait recevoir non pas 15 300 euros d’épargne, mais 30 600 euros. Un vrai placement !

Pour le nouveau gouvernement, cette mesure sert à hisser le nombre de constructions à 150 000 par an, mieux que les 110 000 en 2011.

Pour décider de la mise en place de cette mesure, le ministre de l’Economie a souhaité disposer d’un « inventaire » des besoins réels de financement.

Si, comme l’avancent les banques, les ressources collectées par le Livret A et à la disposition de la Caisse des dépôts excèdent les besoins de financement du logement social, Pierre Moscovici prévient que la mesure entrera bien en application, mais de façon progressive. Il a rappelé qu’il a confié à Pierre Duquesne, l’ancien conseiller économique de Lionel Jospin à Matignon, la rédaction d’un rapport qui sera présenté à la rentrée, lequel comportera les propositions concrètes de cette réforme.