LivretA - 468x60

Vers le doublement du plafond du Livret A et du LDD ?

Conformément à l’un des vœux de campagne du nouveau président, François Hollande, les plafonds du livret A et du Livret de Développement Durable (LDD) devraient être doublés très prochainement. En effet, un décret devrait être adopté dans les semaines à venir pour favoriser cette mesure.

Par voie de conséquence, le Livret A qui, jusqu’ici, était plafonné à 15 300 € passerait à 30 600 € : une manne de « 15 à 20 milliards d’euros » potentiels, selon le nouveau président, pour aider aux financements des logements sociaux. Le décret engloberait également, le changement de plafonds d’un second livret réglementé – le LDD – qui passerait alors de 6 000 € à 12 000 €, offrant ainsi plus de fonds à l’industrie. Cette mesure s’inscrit dans le projet de François Hollande visant à mobiliser l’épargne des Français – aujourd’hui estimée à 16,8 % de leurs revenus – pour financer les logements, l’industrie et la dette.

Etat des deux livrets réglementés

Face à l’incertitude du contexte économique et au « gel » de la période électorale, les deux livrets réglementés – le Livret A et le LDD – représentent la sécurité. Leur rémunération à 2,25 %, l’exonération de leurs intérêts et leur non-imposition, attisent la convoitise des Français.

Livret A. Selon la Caisse de dépôts et consignations, la collecte nette positive (les dépôts effectués sur le livret moins les retraits) du mois de mars, est positive pour le Livret A : + 1,28 milliard d’euros, soit un encours porté à 224 milliards d’euros, contre 216,9 milliards d’euros à la fin de l’année 2011 et 195,3, fin 2010. Sur les premiers mois de l’année 2012, on observe un ralentissement de la collecte nette mensuelle, résultat de l’effet d’entraînement du mois de janvier – traditionnellement bon – en raison du versement du 13e mois et des étrennes. Elle était alors de 3,96 milliards d’euros, pour atteindre 1,93 milliards en février et s’élever, aujourd’hui, à 1,28 milliards d’euros.

Le Livret Développement Durable (LDD). Les dernières données statistiques de la Caisse des dépôts et consignation ont noté une légère décollecte du livret, au mois de mars. En effet, les Français ont retiré 10 millions d’euros de plus, qu’ils n’en ont déposés. En termes d’encours, le LDD stagne, aujourd’hui, à 71 milliards d’euros.

Au total, la somme des encours des deux livrets réglementés était de 295,1 milliards d’euros à la fin du mois de mars, soit une progression de 8,24 milliards, au premier trimestre 2012. Ce résultat témoigne de l’intérêt des Français, vis-à-vis de ces deux livrets réglementés. Une attitude qui ne devrait pas être altérée par l’annonce du gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, concernant la non-évolution du taux des Livret A et LDD, au 1er mai. En effet, au-delà des dates de réajustement automatique, du 1er février et du 1er aout, la rémunération de ces livrets peut être modulée, au 1er mai et au 1er novembre. Mais pour cela, il est nécessaire d’obtenir une variation « très importante » des différents indicateurs. Or, ce n’est pas le cas.